Albi, la Cité épiscopale [cs]

Albi, la Cité épiscopale, a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2010 en raison de son « ensemble bâti remarquablement préservé, une représentation unique en Europe de ce type de développement urbain allant du Moyen Age à l’époque moderne et contemporaine ».

La Cité épiscopale est structurée autour de deux forteresses médiévales :
- la cathédrale Sainte-Cécile, la plus grande cathédrale de brique au monde
- le palais de la Berbie, ancienne place forte des évêques, aujourd’hui siège du musée Toulouse-Lautrec, la plus importante collection publique du peintre au monde.

Elle comprend 4 quartiers d’origine médiévale, gravitant autour de la cathédrale :
- le Castelviel, berceau de la ville
- le Castelnau, quartier pittoresque aux rues étroites et aux maisons à colombages
- le bourg Saint-Salvi comprenant la collégiale et le cloître Saint-Salvi, un ensemble remarquable érigé dès le XIIe, associant architecture romane et gothique
- les Combes et berges du Tarn dont le Pont-vieux, bâti vers 1040, clé de la prospérité commerciale au Moyen Age.

Dernière modification : 08/09/2014

Haut de page