Commémoration – Devoir de mémoire

La période entre le début du mois d’avril et la mi-juin est, chaque année, l’occasion de commémorer la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe et de rappeler le souvenir des innombrables victimes de la guerre et de la barbarie.

L’ambassade de France en République tchèque est traditionnellement mobilisée et participe à la plupart des cérémonies auxquelles elle est conviée. Ces dernières sont de quatre ordres.

JPEG - 240.3 ko
Cérémonie à Hradistko

Les cérémonies de commémoration de la capitulation allemande, comme celles ayant eu lieu à Prague, à Vitkov, et à Dablice. C’est cette capitulation qui, le 8 mai 1945, mit fin à la Seconde Guerre mondiale en Europe.

JPEG - 225.3 ko
Cérémonie à Bystrany (Teplice)

Les cérémonies rappelant la libération de villes ou de régions, comme à Plzen, libérée par les forces américaines et belges le 6 mai 1945, ou Pardubice, libérée par les forces soviétiques le 8 mai 1945.

JPEG - 210.5 ko
Cérémonie à Pardubice
JPEG - 17.1 ko
Milan Rastislav Stefanik
JPEG - 17.3 ko
Frantisek Perina

Les cérémonies célébrant la mémoire de grands personnages de l’histoire tchèque.

Le 92ème anniversaire de la mort du général Milan Stefanik, l’un des artisans de la fondation de la Première République tchécoslovaque, a ainsi été commémoré à Petrin (Prague), le 3 mai 2011.

De même, le centenaire de la naissance du général Frantisek Perina, l’un des as tchèques ayant servi dans l’armée de l’air française en 1939-40, a été célébré à Prague et dans son village natal de Morkuvky les 8 et 9 avril 2011.

Les cérémonies évoquant le souvenir de toutes les victimes des camps de concentration, des camps de travail, voire tout simplement des victimes de guerre. A Tachov et à Krupka, les participants aux différentes actions de piété commémoraient les centaines de personnes ayant péri dans les convois de la mort d’avril 1945. D’autres cérémonies étaient consacrées aux victimes des camps de concentration de Lety et de Terezin, ainsi qu’aux déportés des Kommandos de travail de Hradistko. La ville de Bystrany a également rappelé le souvenir des 22 prisonniers de guerre français qui y sont inhumés, morts dans la région de Teplice pendant la Seconde Guerre mondiale.

JPEG - 216.1 ko
Cérémonie à Lety en hommage aux victimes roms de l’Holocauste
JPEG - 199.6 ko
Cérémonie à Lety

Enfin, au milieu du mois de juin, l’ambassade participera aux cérémonies commémorant l’annihilation des villages de Lidice et de Lezaky. En juin 1942, peu après l’assassinat par la résistance tchèque du Reichsprotektor Heydrich, ces deux villages de Bohême avaient été totalement détruits, et leur population décimée, par les armées occupantes. Depuis, seul le village de Lidice a été rebâti tandis qu’un mémorial a été construit à l’emplacement de celui de Lezaky.

Dernière modification : 10/08/2016

Haut de page