Commémoration à Hradištko (7 mai 2016) [cs]

M. Matthieu Ringot, stagiaire de l’Ecole Nationale d’Administration à l’ambassade, a participé le 7 mai 2016 à la cérémonie de commémoration à Hradištko où 156 Français sont morts pendant la seconde guerre mondiale.

M. Matthieu Ringot, stagiaire de l'Ecole Nationale d'Administration à l'ambassade

Discours de M. Matthieu Ringot :

Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs,

C’est un grand honneur pour moi de représenter la France aujourd’hui à Hradištko, en ce jour de commémoration.

L’ambassade de France à Prague reste fidèle à ce rendez-vous devant votre monument, qui nous rappelle le sort tragique des prisonniers et déportés dans les camps de concentration nazis.

Soixante-et-onze ans après la fin de la seconde guerre mondiale, la mémoire des barbaries commises au cours de cette guerre doit rester vivante, notamment chez les jeunes générations.

Votre communauté y contribue avec succès, en entretenant ce lieu avec soin.

Le déchainement de violence aux portes de l’Europe et les attaques terroristes en son cœur, à Paris et à Bruxelles, nous rappellent la nécessité permanente de construire la paix et de protéger les droits et libertés les plus fondamentales pour ne pas reculer devant les forces de haine.

En cette année 2016, les commémorations du Centenaire de la Bataille de Verdun, qui avait fait 370 000 morts en dix mois, seront l’occasion de renouveler l’esprit de la réconciliation franco-allemande, qui est l’un des fondements du projet européen.

L’Europe a déjà fait la preuve de sa capacité à surmonter les traumatismes du passé et ses divergences pour construire un espace de paix et de sécurité durables.

C’est sans doute la plus belle réussite de l’Union Européenne.

Il nous revient à tous d’être vigilants et déterminés, pour préserver ce bien inestimable.

Je vous remercie de votre attention.

Dernière modification : 11/05/2016

Haut de page