Déclaration à propos des armes chimiques en Syrie [cs]

Déclaration du ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius

Paris, 4 juin 2013

J’ai rencontré ce matin à mon initiative le professeur Ake Sellström, chef de la mission d’enquête mise en place par le secrétaire général des Nations unies et chargée d’établir les faits sur les allégations d’emplois d’armes chimiques en Syrie.

Je lui ai remis, au nom de la France, les résultats des analyses, réalisées par notre laboratoire désigné par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques pour l’identification des toxiques de guerre.

Ces analyses démontrent la présence de sarin dans les échantillons en notre possession. Au regard de ces éléments, la France a désormais la certitude que le gaz sarin a été utilisé en Syrie à plusieurs reprises et de façon localisée.

Nous avons décidé de communiquer aussitôt à la mission compétente des Nations unies et publiquement les éléments en notre possession. Il serait inacceptable que les coupables de ces crimes puissent bénéficier de l’impunité.

Dernière modification : 12/04/2016

Haut de page