Destination touristique de la semaine : la Villa Ephrussi de Rothschild (Cap Ferrat) [cs]

Suite à la mort de son père et l’héritage d’une immense fortune, c’est en 1905 que la charismatique et excentrique Baronne Ephrussi de Rothschild a choisi le célèbre Cap Ferrat (près de Nice) pour édifier cette villa singulière. L’architecte Jacques-Marcel Auburtin a répondu à tous les souhaits de « dame Béatrice ». L’extérieur de la Villa rappelle ceux des palais italiens, de par sa couleur, mais également de par la présence de marbre de Vérone au curieux fer forgé ainsi qu’un fond de végétation agrémenté de bas-reliefs, de références florentine et vénitienne avec sa symétrie et géométrie rigoureuse.

Tout comme la villa, la confection des jardins (sur une superficie de quatre hectares) a nécessité plus de sept ans de travaux dirigés par des paysagistes de renoms comme Harold Peto ou Achille Duchêne. Des centaines d’ouvriers italiens sont embauchés pour des travaux de terrassement.

Jardin espagnol, jardin florentin, jardin japonais, français, exotique… Cette grande variété de jardins rassemblés en ce lieu n’a vu le jour qu’en 1934, année du décès de Béatrice Ephrussi. Il a été créé par Louis Marchand, et rénové après 1945 pour lui redonner son éclat d’avant-guerre.

En 1933, un an avant sa mort, Béatrice a légué sa villa et la totalité de ses collections à l’Académie des Beaux-Arts.

Dernière modification : 07/09/2015

Haut de page