Destination touristique de la semaine : Les mines du Nord-Pas de Calais [cs]

Le Bassin minier a été inscrit au Patrimoine mondial en 2012 en tant que « paysage culturel ». Ce territoire, autrefois rural, s’étire de la frontière belge à l’est, aux collines de l’Artois à l’ouest. Il est jalonné de trésors techniques et architecturaux issus de trois siècles d’exploitation du charbon. Ce paysage, dont l’horizon a été redessiné par les terrils, offre de multiples facettes, tant l’impact de la mine a pris des formes différentes au sein de cette bande de territoire de 120 kilomètres de long et de 12 kilomètres de large. Ce sont en effet 4000 hectares de paysage abritant 353 biens remarquables qui ont été inscrits au patrimoine mondial de l’humanité. Vous trouverez des chevalements,

JPEG

fosses,

JPEG

terrils,

JPEG

des ensembles patrimoniaux et paysagers comprenant à la fois des sites d’exploitation et des quartiers d’habitat minier marqués par les différentes périodes de l’histoire.
JPEG

Le centre historique minier de Lewarde, ouvert en 1984, rassemble et retrace 270 ans d’histoires minières. Il abrite aujourd’hui plus de 7 000 ouvrages, 550 000 documents photographiques, 500 films, ainsi qu’un Centre de Culture Scientifique de l’Energie (CCSE) sur les énergies d’aujourd’hui et de demain.

JPEG
JPEG

Dernière modification : 12/10/2015

Haut de page