Destination touristique de la semaine : les vignobles de Champagne et de Bourgogne inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité (UNESCO). [cs]

JPEG

Le 5 juillet 2015, les coteaux, maisons et caves de Champagne, ainsi que les « climats » du vignoble de Bourgogne ont été inscrits au Patrimoine de l’Humanité Bourgogne dans la catégorie « paysage culturel ».

Champagne !

JPEG

En Champagne, cette inscription concerne trois sites : l’avenue de Champagne à Épernay, où sont alignées les prestigieuses maisons de négociants surplombant des kilomètres de caves où vieillissent des millions de bouteilles, la colline Saint-Nicaise à Reims, dont les sous-sols recèlent les immenses crayères antiques ou médiévales utilisées comme espace de vinification et de stockage, et enfin les coteaux historiques autour d’Epernay.

JPEG

Ces trois ensembles reflètent « la totalité du processus de production de champagne », considère l’Unesco.

JPEG
JPEG

Les parcelles de vigne de Bourgogne.

PNG

Les parcelles de vignoble de Bourgogne, appelées « climats », sont des parcelles de vignes précisément délimitées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon. Ces parcelles donnent chacune un caractère unique au vin, parmi les plus distingués et chers au monde : Romanée-Conti, Montrachet, Vosne-Romanée…

L’organisation a récompensé l’exemple remarquable de production viti-vinicole développé depuis le haut Moyen Age ainsi que le patrimoine exceptionnel de ces régions qui témoigne de la diversité et du dynamisme de ces territoires.

La France compte désormais 41 "biens" reconnus au Patrimoine mondial de l’Unesco, comme par exemple l’Abbaye cistercienne de Fontenay (Bourgogne), le canal du Midi (Midi-Pyrénées) ainsi que le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Dernière modification : 10/08/2015

Haut de page