Deux Français lauréats du concours international d’interprétation [cs]

Victor Julien-Laferrière (violoncelle) et Jean Rondeau (clavecin) sont lauréats du concours international d’interprétation du festival Printemps de Prague 2012.

Le concours international d’interprétation organisé dans le cadre du festival de musique classique Printemps de Prague a vu récompenser le jeune violoncelliste français Julien Victor-Laferrière, grand lauréat de l’épreuve le 15 mai.

Ce jeune homme de 22 ans poursuit son ascension dans les sphères de la musique classique avec l’aisance d’un prodige. Habitué des représentations publiques depuis des années, il a voyagé entre les festivals de Suisse, de Finlande et de France avant que Prague ne lui offre cette récompense qui, n’étant pas la première, ne saurait être la dernière.

Il a pu, au cours de sa jeune carrière, partager la scène avec des grands noms tels que Vladimir Mendelssohn ou Augustin Dumay sur les grands morceaux du répertoire. La preuve est faite que la musique classique française a trouvé dans le doigté du jeune musicien l’un de ses représentants les plus prometteurs.

Formé à 13 ans au Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSM) de Paris, il est de ceux dont le succès confirme toujours d’avantage l’excellence de la formation proposée par les institutions pédagogiques françaises. Elles garantissent un enseignement du plus haut niveau indispensable pour intégrer les grands orchestres aux postes de solistes.

En outre, c’est un autre français issu du CNSM de Paris, Jean Rondeau, qui a obtenu le second prix du concours d’interprétation au clavecin du festival Printemps de Prague, parachevant ainsi une édition qui aura vu la France bien représentée.

Pour en savoir plus sur les conservatoires nationaux français.

Photo de Victor Julien-Laferrière : Festival Musique sur Ciel

Dernière modification : 23/09/2013

Haut de page