Disparition du Président de la République de Pologne (10/04/10) [cs]

Condoléances du Président au nom de la France suite au décès M. Lech Kaczynski, Président de la République de Pologne

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE


Service de presse, le 10 avril 2010

COMMUNIQUE}

Le Président de la République a appris avec une très grande émotion et une profonde tristesse la disparition du Président de la République de Pologne, Lech Kaczynski, de son épouse et des autres passagers de l’avion qui s’est écrasé aujourd’hui près de Smolensk, en Russie.

En ce moment si douloureux, il transmet toute sa sympathie à la famille du président Kaczynski ainsi qu’à l’ensemble des familles des victimes de cet accident et tient à exprimer, en son nom personnel et au nom du peuple français, ses condoléances les plus attristées.

Dans cette tragique épreuve qui endeuille la Pologne toute entière, il tient à rappeler les sentiments exceptionnels d’amitié qui unissent la France et la Pologne ainsi que le peuple français et le peuple polonais.

Il tient à saluer la mémoire du Président Kaczynski. Animé par un patriotisme ardent, Lech Kaczynski a consacré sa vie à son pays. Inlassable défenseur des idées auxquelles il croyait, il s’est toujours battu avec conviction pour les valeurs qui ont fondé son entrée en politique : la démocratie, la liberté et la lutte contre le totalitarisme. Son élection à la Présidence de la République en 2005 a couronné une carrière tout entière vouée à la cause de la Pologne. Avec sa disparation, la France perd un ami profondément attaché au développement des relations entre nos deux pays, comme le Président de la République avait pu l’apprécier au cours de leurs nombreuses rencontres.

COMMUNIQUE DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPENNES


Déclaration de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes.

(Paris, 10 avril 2010)

J’ai appris avec une immense tristesse la catastrophe aérienne qui a coûté la vie au président Lech Kaczynski ainsi qu’à son épouse et à de nombreuses autres personnes qui les accompagnaient en route vers le lieu de commémoration du massacre de Katyn.

Dans ces circonstances particulièrement tragiques, je tiens à exprimer ma profonde émotion et ma pleine solidarité avec le gouvernement et le peuple polonais particulièrement affectés par ce drame.

C’est avec respect et émotion que je salue aujourd’hui Lech Kaczynski, un homme d’Etat, et que je rends hommage à ses grandes qualités morales et à son engagement politique au service du peuple polonais.

Au-delà du dirigeant politique éminent d’un grand pays ami, je souhaite saluer aussi la mémoire d’une personnalité chaleureuse pour qui je conserve une grande affection et avec qui nous avons surmonté de nombreuses épreuves.

Il a toujours veillé à ce que le travail en commun entre la France et la Pologne se développe dans un esprit de dialogue et de confiance.

Je viens de m’entretenir au téléphone avec mon homologue polonais M. Sikorski à qui j’ai dit combien je mesurai leur tristesse en ce jour de deuil pour tous les Polonais./.

Dernière modification : 01/10/2013

Haut de page