Echanges des lycées professionnels de la mode et de la restauration (1er juin 2015) [cs]

Madame la conseillère régionale en charge de l’Education, Chère Madame Ropkova
Mesdames et Messieurs les Proviseurs,
Mesdames, Messieurs,
Chers élèves,

C’est Madame, un réel plaisir d’être présent ici chez vous dans cette magnifique résidence que vous avez mise à disposition pour cette manifestation qui concerne des jeunes gens, – français et tchèques – investis dans des formations d’excellence : celles des métiers de la mode.

Je vous remercie pour votre invitation qui réunit ce soir élèves et étudiants, formateurs, chefs d’entreprises, responsables éducatifs mais également élus pour admirer le fruit d’une collaboration entre le lycée de la mode Vyšší odborná škola oděvního návrhářství de Prague, les lycées des métiers Les Coteaux de Cannes, mais également la décoration florale élaborée par le lycée horticole de Prague, l’accompagnement musical par les élèves et les enseignants de l’option Musique du lycée Jan Deyl de Prague, enfin la réception a été préparée et le service sera assuré par les élèves du lycée de la restauration de Prague-Čakovice et du lycée Escoffié de Versailles.

Quel plus beau symbole pour l’ouverture de la semaine française – dont c’est la seconde édition – que la convergence de deux mondes, celui de la formation professionnelle, de la créativité et celui de l’entreprise et du monde économique.

Cette semaine française rassemblera de nombreuses initiatives de toute nature marquant la coopération économique, mais également les liens culturels et éducatifs entre nos deux pays. Dès mon arrivée en République tchèque, il y a maintenant bientôt deux ans, j’ai pu constater que si les relations entre nos deux pays étaient très denses - plus de 500 entreprises françaises installées en République tchèque et 100 000 emplois induits, 700 étudiants tchèques en France et presqu’autant de Français qui poursuivent leurs cursus dans les universités tchèques – cela ne se savait pas forcément. J’ai donc souhaité avec mes collaborateurs proposer un projet fédérateur autour duquel toutes les énergies de la communauté franco-tchèque, en particulier la communauté d’affaires, puissent s’exprimer, se mobiliser afin de montrer la richesse, la diversité de cette relation. Le domaine de la formation professionnelle en constitue un axe majeur car elle est porteuse d’avenir.

Ce sont en effet vos établissements, mesdames et messieurs les proviseures, qui forment les professionnels de demain. Si la mode et l’industrie du luxe sont assurément des secteurs où nos deux pays ont un savoir-faire reconnu, il convient de faire évoluer sans cesse les compétences techniques, pédagogiques ou artistiques. C’est la condition pour maintenir ces formations à un haut niveau et ainsi offrir des débouchés professionnels à vos élèves, à nos jeunes. Or, c’est bien grâce à des projets d’échanges comme ceux auxquels vous participez aujourd’hui que vous préparez vos élèves à la confrontation avec les exigences d’un monde professionnel qui dépasse désormais les frontières nationales. La tradition de l’excellence doit impérativement s’inscrire dans des mobilités enseignantes ou lycéennes où chacun comprend, apprend, ce que fait l’autre.

Vos lycées ont participé à cet égard cette année au programme Un an en France et ce sont deux élèves qui ont suivi leur scolarité pour la filière mode à Cannes et pour la filière restauration, au lycée Escoffier dans la région de Versailles. L’une d’entre elle Mlle Aneta Grebcova a, je sais, effectué son stage chez Jean Paul Gauthier et vient de recevoir la médaille d’or du concours du meilleur apprenti de France. Vos 4 établissements ont participé également à l’organisation d’un défilé de mode avec des lycées italiens à l’Institut français de Milan le 6 mars dernier et le film réalisé sera présenté dans les pavillons tchèques et français à l’occasion de l’exposition universelle de Milan en novembre prochain.
Je vous félicite mesdames et messieurs les proviseurs pour toutes ces initiatives et votre professionnalisme, je suis heureux que mes services aient pu vous accompagner dans toutes ces actions particulièrement innovantes.

A une époque où l’emploi des jeunes est une préoccupation majeure de la France et de beaucoup d’Etats-membres dans l’Union européenne, je souhaite également m’adresser à vous, chers élèves. L’ouverture européenne et internationale à laquelle vous préparent les équipes éducatives de vos deux établissements est un atout majeur pour une insertion réussie dans le marché du travail. Dans le domaine de la mode et celui de la restauration, plus encore que dans toute autre filière, la demande est internationale, préparez-vous à être mobiles, ouverts, soyez prêts à exercer votre savoir dans nos deux pays et bien au-delà, vos professeurs vous y auront préparés.

Enfin, je me félicite que les professionnels de la mode, chefs d’entreprises, créateurs, journalistes soient venus aussi nombreux à cette manifestation. Il est important de jeter des ponts entre le monde du travail et celui de l’éducation. Vous apprécierez, j’en suis sûr, les réalisations des élèves que nous allons voir maintenant.

En vous renouvelant ma gratitude pour votre accueil chaleureux, Madame ROPKOVA, je souhaite à toutes et à tous une excellente soirée.

Dernière modification : 11/06/2015

Haut de page