Elimination de la violence à l’égard des femmes (25 novembre) [cs]

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la France entend être à la pointe du combat en faveur des femmes.

L’action de la France au niveau international

Dans toutes les enceintes multilatérales la France est mobilisée. Nous avons soutenu les premières résolutions des Nations unies condamnant et luttant contre les mutilations génitales féminines et les mariages forcés. Nous avons également promu l’adoption, au conseil de l’Europe, de la convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique. La France est par ailleurs engagée afin que l’égalité hommes-femmes et l’éradication de la violence soient intégrés dans les futurs objectifs de l’agenda du développement post-2015.

Avec ONU Femmes, nous sommes particulièrement mobilisés pour soutenir des projets concrets dans le monde arabe et en Afrique sub-saharienne. La mise en œuvre effective des résolutions du conseil de sécurité des Nations unies appelant à lutter contre les violences sexuelles dans les conflits constitue une priorité essentielle pour la France.

Consulter le site d’ONU Femmes

Tribune conjointe du 25 novembre 2013

Tribune signée par Michèle Ramis, ambassadrice chargée de la lutte contre la criminalité organisée, et Patrizianna Sparacino-Thiellay, ambassadrice pour les Droits de l’Homme, en charge de la dimension internationale de la Shoah, des spoliations et du devoir de mémoire

"Que cette journée internationale soit l’occasion de rappeler, 20 ans après la déclaration de 1993, la réalité planétaire des violences commises à l’égard des femmes et des filles et la nécessité de poursuivre la mobilisation contre ce mal universel. La fin des violences à l’égard des femmes est partout une condition fondamentale à l’égalité des droits."

Lire la tribune

La campagne française contre les violences faites aux femmes

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, lance une campagne nationale pour libérer la parole face aux violences et orienter les victimes vers les professionnels.

Consulter le site stop-violences-femmes.gouv.fr

Consulter le site du Ministère des droits des femmes

Dernière modification : 20/04/2016

Haut de page