Fermeture du bureau de l’OSCE en Biélorussie

Paris, 4 janvier 2011

Déclaration du Ministère des Affaires étrangères et européennes à propos de la fermeture du bureau de l’OSCE en Biélorussie.

La décision du gouvernement biélorusse de ne pas donner son accord à la reconduction du mandat du bureau de l’OSCE à Minsk est regrettable. Nous considérons que le bureau de l’OSCE n’a pas achevé son travail et que la poursuite de ses activités en 2011 se justifie pleinement.

Dans ce contexte, nous soutenons pleinement les efforts de la Lituanie, nouvelle présidence en exercice de l’OSCE depuis le 1er janvier, en vue d’obtenir des clarifications de la part de la Biélorussie, ainsi que l’inscription de ce sujet à l’ordre du jour de la première séance du Conseil permanent de l’OSCE, prévue le 13 janvier 2011 à Vienne.

Nous continuons par ailleurs à suivre avec la plus grande attention la situation, que nous jugeons préoccupante, en Biélorussie. Nous condamnons les arrestations intervenues depuis le 19 décembre de candidats de l’opposition, de journalistes et de militants d’ONG. Nous appelons les autorités biélorusses à libérer l’ensemble de ces personnes dans les meilleurs délais.

Dernière modification : 03/10/2013

Haut de page