Forum franco-tchèque sur la cybersécurité [cs]

La sécurité des systèmes d’information est devenue une des plus importantes composantes du secteur des nouvelles technologies. Etant donné le nombre croissant des délits liés aux nouvelles technologies, Ubifrance Prague, l’Agence française pour le développement international des entreprises, en partenariat avec Bull/Atos et avec la participation de Komercni Banka, filiale de la Société Générale, a décidé d’organiser le premier Forum franco-tchèque sur la Cyber Sécurité. Le séminaire a été ouvert par l’Ambassadeur de France, M. Jean-Pierre Asvazadourian.

Les représentants de plusieurs ministères (de l’Intérieur en particulier, des différents corps de police, de la défense, des finances, des affaires étrangères, de la justice et des transports) ainsi que des opérateurs privés (banques, assurances, entreprises industrielles), tous concernés par cette problématique, ont participé et ont pu suivre les présentations des experts et spécialistes sur la nouvelle règlementation, les enjeux économiques, stratégiques et les aspects techniques.

Le directeur du Centre National de la Cyber-Sécurité, M. Vladimir Rohel, est intervenu et a expliqué la teneur de la nouvelle loi sur la cyber-sécurité et a souligné la priorité de publier deux décrets clés de cette loi (l’un définira qui doit être protégé, l’autre réglementera les types de protection). Le directeur de la société d’audit Bureau Veritas, M. Jakub Kejval, a continué la discussion sur la réglementation puis sur le certificat de management de la sécurité de l’information ISO/IEC 27001.

Les représentants de la Société Générale et de sa filiale en République tchèque, Komercni Banka, ont parlé des enjeux économiques. Ils ont souligné qu’en matière de cyber-sécurité, tous les acteurs sont sur la même longeur d’onde. Il faut une vraie coopération dans ce domaine.

Le directeur de la filiale Bull en République tchèque, M. Michal Martinek, a parlé des solutions concernant la sécurité des technologies d’information et de son expertise en matière d’intégration de solutions de cyber-sécurité.

Le retour d’expérience sur le contexte en République tchèque a été suivi par les présentations du savoir-faire d’entreprises françaises telles que Bull, Atos, Evidian, Systran et Sinequa.

Le séminaire a ainsi représenté une occasion unique de réunir tous les acteurs tchèques concernés afin qu’ils discutent des solutions concernant cette problématique majeure.

Dernière modification : 19/01/2015

Haut de page