France : Le bon élève des classements internationaux [cs]

Alors que le FMI la reconnaît comme la 5e puissance du monde, un certain nombre d’études menées dans des domaines variés reflète la bonne place de la France sur la scène mondiale. Un rapide regard sur les classements internationaux établis par exemple par la Cnuced (Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement), par l’Institut national de la propriété intellectuelle, ou encore par l’EPI (Environmental performance index) permet d’en prendre la juste mesure.

Une économie forte qui s’appuie sur des secteurs de pointe

- 5e PIB le plus élevé du monde

- 4e rang mondial et 2e européen pour les fournisseurs de l’automobile, équipementiers et sous-traitants.

- 4e pays européen en termes d’accueil d’investissements directs étrangers, avec la région de l’Île-de-France autour de Paris en véritable pôle d’attractivité.

- 6e rang mondial et 2e rang européen en matière de dépôts de brevets. La propriété industrielle reste au cœur des stratégies d’innovation dans le contexte de crise économique mondiale et de concurrence forte.

- 5e rang mondial en matière d’industrie chimique, 2e rang européen, 3e exportateur mondial de produits chimiques et pharmaceutiques.

- 2e rang mondial en matière de biotechnologies.

- 4e rang mondial en matière d’assurances. Bien implantés à l’étranger, les assureurs français y réalisent le tiers de leur chiffre d’affaires.

- 3e rang mondial en matière de recettes du tourisme, la France demeure le pays le plus visité au monde (environ 80 millions de visiteurs par an).

Une stabilité économique qui permet d’investir dans les sphères de la santé et du développement

- 3e rang mondial en matière de dépenses de santé par habitant. Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé, la France est le pays qui fournit les meilleurs soins généraux au monde.

- 4e rang mondial en matière d’aide publique au développement : la France agit massivement, par le biais de dons ou de prêts subventionnés, pour le développement économique et l’amélioration des conditions de vie dans les pays concernés.

Une politique énergétique consciente et tournée vers l’avenir

- 6e rang mondial en termes de performances environnementales.
En progrès constant depuis cinq ans, le classement EPI des universités de Yale et de Columbia vient récompenser les choix politiques de la France qui a su investir dans ce secteur. Elle fait bonne figure dans les domaines du traitement des déchets ou des émissions de gaz à effet de serre. La production d’électricité française dépendant à 75% de ses installations nucléaires, ces dernières s’en trouvent considérablement limitées.

En outre, la France se pose en chef de file dans le développement des énergies renouvelables.

- 6e place mondiale en matière d’énergie éolienne.

- 5e place mondiale mondial en termes de capacité voltaïque installée.

L’Île-de-France : une région phare du monde globalisé

Véritable concentré des forces vives du pays, la région Île-de-France rayonne bien au-delà de ses frontières. Voici quelques unes de ses caractéristiques :

- Première destination touristique mondiale

- Première région mondiale en matière d’accueil de rencontres et évènements professionnels.

- La place financière de Paris demeure au deuxième rang européen après Londres.

- 3e rang mondial pour son image auprès des investisseurs internationaux.

- Paris est 1e ville étudiante devant Londres, Boston et Melbourne selon le classement de la société d’études britannique QS, qui prend en compte la qualité de vie, le point de vue des employeurs sur les diplômés et le coût de la scolarité.

- Un tiers des 500 plus grands groupes mondiaux possède un siège en Île-de-France.

Dernière modification : 01/10/2013

Haut de page