France - République tchèque, position commune sur l’énergie [cs]

A l’occasion du Conseil des ministres des Affaires étrangères et européennes du 31 janvier, M. Laurent Wauquiez, ministre français des Affaires européennes, et M. Karel Schwarzenberg, ministre tchèque des Affaires étrangères, ont souligné les convergences franco-tchèques sur l’énergie, en préparation du Conseil européen du 4 février consacré à ce sujet.

Les deux ministres ont mis en avant l’enjeu prioritaire que constitue, pour la France et la République tchèque, la mise en place d’une stratégie énergétique européenne ambitieuse pour soutenir la compétitivité de l’industrie européenne, permettre un accès plus sûr et plus facile à l’énergie pour les citoyens de l’Union et contribuer à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

Ils ont exprimé leur soutien aux énergies sobres en carbone et rappellent que l’énergie nucléaire représente, une source d’énergie décarbonée répondant à la fois à la rationalité économique et aux objectifs de lutte contre le changement climatique.

La France et la République Tchèque ont aussi marqué leur volonté de promouvoir la sécurité énergétique de l’Union européenne. Elles entendent ainsi renforcer le volet extérieur de la politique européenne de l’énergie, dans le prolongement des efforts que la France et la République tchèque avaient conduits chacune durant leur présidence de l’Union.

Enfin, les deux pays ont souligné l’importance de promouvoir les normes les plus élevées de sûreté nucléaire en Europe et dans les pays tiers.

La France et la République Tchèque continueront à travailler ensemble afin de mettre en œuvre cette vision commune sur la politique énergétique européenne.

Dernière modification : 27/09/2013

Haut de page