Journée de l’Europe, le 9 mai !

Le 9 mai 2011, l’ambassade de France a participé aux célébrations de la Journée de l’Europe ! Sur la Place de la Vieille ville à Prague, les 27 pays européens se sont présentés. Le stand de la France proposait des informations sur la France et sur les activités de l’ambassade et de son service culturel - Institut français de Prague, ainsi que des dégustations de spécialités françaises.

Merci à tous ceux qui sont venus fêter l’Europe avec nous !

Affiche de la Journée de l’Europe en République tchèque

JPEG - 189.2 ko
Affiche_Prague

Programme de la Journée de l’Europe à Prague

Déclaration d’Alain Juppé, ministre des affaires étrangères et européennes, à l’occasion de la Journée de l’Europe

"A l’occasion de ce 9 mai, Journée de l’Europe, je voudrais revenir sur les résultats et les avancées obtenus par l’Europe ces douze derniers mois.

En mai dernier, la crise de la dette grecque atteignait son paroxysme et faisait peser de lourdes menaces sur l’euro et l’avenir de la construction européenne. Une fois de plus, mise au pied du mur, l’Europe a su mobiliser les moyens et inventer les outils nécessaires pour relever le défi. Elle a créé un Fonds européen de stabilité financière, qui sera prolongé d’ici 2013 par un mécanisme pérenne, pour venir en aide aux Etats membres qui en avaient besoin. Mais elle s’est aussi attaquée aux racines de la crise, à la gouvernance de la zone euro ; la refonte du pacte de stabilité, l’adoption du semestre européen et la négociation du "pacte pour l’euro plus" visent à mettre en place le pilier économique de l’union économique et monétaire qui nous a manqué ces dix dernières années.

Sur le volet externe, l’année qui s’est écoulée a vu la naissance du Service européen d’action extérieure : la "décision du Conseil fixant l’organisation et le fonctionnement du SEAE" a été adopté par le Conseil des ministres européens des Affaires étrangères le 26 juillet 2010, au terme d’une longue négociation, conduite par Mme Ashton, avec les Etats membres, la Commission et le Parlement européen. Les premiers recrutements ont commencé dès l’automne 2010 avec la nomination de notre compatriote Pierre Vimont au poste de secrétaire général du service. Le SEAE est officiellement entré en service le 1er décembre 2010. La création de cette nouvelle institution, tout juste un an après l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, est bien le signe que l’Europe avance et qu’elle veut se donner les moyens de peser collectivement sur les évolutions du monde.

L’Europe avance, elle tient sa place dans le monde, elle répond aux aspirations de nos concitoyens et les protège. Bonne fête, l’Europe !"

Dernière modification : 15/04/2016

Haut de page