La France renforce sa position sur le marché tchèque du vin [cs]

En 2013, la France a renforcé sa position sur le marché tchèque des vins tranquilles embouteillés.

En 2013, la valeur des exportations françaises de vins en bouteilles vers la République tchèque dépasse pour la première fois celles de l’Italie, son principal concurrent étranger sur ce marché. La France a exporté près de 80.000 hl de vins en bouteilles pour une valeur de 27 millions d’euros.

Sur un marché qui connaît un engouement pour les vins de qualité mais qui est fortement concurrentiel, la France possède 25% de part de marché en valeur des importations totales tchèques de vins en bouteilles. Depuis 2 ans, les volumes des importations globales tchèques de vins sont en baisse (-19% entre 2012/2011 et -3,5% entre 2013/2012), tandis que la valeur des importations en euros augmente régulièrement (+32% sur la période de 5 dernières années).

En ce qui concerne les volumes de vins en bouteilles importés sur le marché tchèque, la France maintient sa position du 3e pays fournisseur, derrière l’Espagne qui a cédé à l’Italie sa place de 1er exportateur de vins en République Tchèque.

Malgré une baisse du volume des importations globales tchèques de vins observée entre 2012 et 2013, la France a continué à augmenter ses ventes de vins dans ce pays (+110% depuis son adhésion à l’UE il y a 10 ans). Concernant les AOP, les vins de Bordeaux sont traditionnellement en tête de cette catégorie (entre 50 et 60% de PDM). Tandis que des régions tel que : Alsace, Côtes du Rhône, Languedoc-Roussillon ou Provence enregistrent une bonne dynamique des ventes sur le marché tchèque. Les IGP représentent environ 30% des exportations françaises de vins vers ce pays. Au sein de cette catégorie, ce sont notamment les IGP de de Pays d’Oc et de Languedoc-Roussillon qui dominent. En revanche, les vins sans indication géographique (SIG) voient leur part de marché légèrement diminuer ce qui confirme la montée de l’intérêt du consommateur tchèque pour les vins de qualité.

Source : L’office tchèque des statistiques et Ubifrance

JPEG - 251.8 ko

Dernière modification : 14/04/2014

Haut de page