La coopération militaire [cs]

Elle a commencé à la création même de l’Etat Tchécoslovaque, en 1918, puisque le premier chef de la mission militaire française à Prague en 1919 a été aussi le premier Chef d’Etat-major de l’armée tchécoslovaque. A l’heure actuelle, elle revêt plusieurs volets : coopération opérationnelle, technique, linguistique et en matière d’armement. En pratique, cette coopération est réalisée sous forme de stages de formation, d’échanges, d’exercices et d’enseignement du français.

- Coopération opérationnelle : il s’agit essentiellement d’échanges d’expertises au cours d’exercices et d’activités d’entraînement au niveau des différentes armées et services dans le but d’améliorer l’interopérabilité de nos forces. Des échanges ont lieu ainsi chaque année entre armées de terre (aéromobilité, infanterie mécanisée), armée de l’air (escadron de transport), gendarmerie et police militaire, services de santé.

- Coopération technique : de nombreux stages ont lieu en France et de nombreux échanges se déroulent tant en France qu’en République tchèque pour former des personnels sur le plan militaire ; contrôleurs aériens, stages commando, jungle, santé, motocyclistes, etc.

- Coopération linguistique : un réseau d’instructeurs français (FLE et association AGIR) est présent dans les écoles militaires tchèques. Les instructeurs tchèques peuvent eux-mêmes suivre des stages de formation en France pour améliorer leur technique d’apprentissage de la langue française.

- Conseil : un officier supérieur est détaché actuellement auprès de la division politique de défense et stratégie du ministère tchèque de la défense pour aider à la préparation des présidences successives de l’Union Européenne par la France et la République Tchèque.

- Coopération armement : un comité « armement » bilatéral se tient chaque année. Les relations entre les centres techniques, d’expertises et d’essai tchèques et les centres français et écoles d’ingénieurs de la Délégation générale pour l’armement (DGA) se développent régulièrement.

Dernière modification : 25/10/2009

Haut de page