Le Centre de crise : les urgentistes des Affaires Etrangères

Une onde de choc traverse le monde dès qu’une catastrophe s’abat quelque part, tel en Haïti, en janvier dernier. Emotion, inquiétude, détresse et bien souvent sentiment d’impuissance saisissent devant la tragédie. Pourtant pour les 56 membres du Centre de Crise (CdC) du Ministère français des Affaires étrangères et européennes, c’est la réflexion et l’action qui priment avant l’émotion pour porter secours avec le plus de rapidité et d’efficacité possible.

Lire l’article

Dernière modification : 01/10/2013

Haut de page