Notre suggestion touristique de la semaine : l’ Historial Jeanne d’Arc a ouvert ses portes à Rouen le 21 mars 2015. [cs]

JPEG

Plus grand lieu de mémoire consacré à l’héroïne française mythique de la Guerre de Cent ans contre les Anglais au 15e siècle, il a été construit au sein de l’archevêché où subsistent des vestiges de la salle du tribunal ecclésiastique qui condamna Jeanne d’Arc au bûcher pour hérésie en 1431 puis la réhabilita 25 ans plus tard.

Capturée par les troupes du duché de Bourgogne, ennemi du royaume de France, la "Pucelle d’Orléans" (surnom qui fait référence à la ville dont elle chassa les Anglais en 1429), avait été transférée à Rouen, sous occupation anglaise, en décembre 1430. Cinq mois plus tard, le 30 mai 1431, elle était brûlée vive au lendemain de la sentence de mort pour hérésie.

S’appuyant sur les conseils d’un comité scientifique regroupant la plupart des spécialistes de "Johanne", l’Historial de 1.000 m2 fait "parler" les murs à l’aide d’images en 3D d’une vingtaine d’acteurs jouant des témoins du procès posthume.
Après le parcours multimédia, le visiteur est dirigé vers une "mythothèque", où il peut se renseigner sur l’abondante historiographie consacrée à l’héroïne, au moyen de bornes de consultation.

Dernière modification : 13/04/2015

Haut de page