Pavillon français MSV 2009 [cs]

La 51e édition du salon International des Constructions Mécaniques a au lieu du 14 au 18 septembre 2009 au parc des expositions de Brno (République tchèque).

Un important pavillon français y présentait les activités de 18 entreprises venues de France, présentes dans les pavillons V et D -pavillons français. Ce pavillon, organisé par la Chambre de commerce franco-tchèque, était soutenu par l´agence gouvernementale UBIFRANCE.

JPEG - 9 ko
D.R. Ambassade de France

Les discours, qui ont alterné avec une remarquable présentation musicale (airs d’opéra chantés par une soprano et un ténor slovaques), étaient marqués d’une gravité particulière en raison du contexte de crise économique. Les intervenants ont insisté sur le rôle des manifestations régionales de cette envergure, sur l’effort d’innovation des entreprises et des partenariats avec les universités indispensables pour apporter les réponses à la problématique de sortie de crise. Au cours de la cérémonie officielle, des médailles d’or ont été décernées au tramway ForCity de la société Skoda Transportation, à une machine hydraulique à couper les métaux de la société Zdas Zruc nad Sazavou, et à une turbine de la société G-Team, de la région de Plzen.

JPEG - 11.7 ko
D.R. Ambassade de France

La cérémonie officielle avait été précédée d’une réception au pavillon français, à l’intention des 18 exposants, majoritairement regroupés au pavillon V (deux exposants avaient leur stand au pavillon D pour des raisons de cohérence sectorielle). Autour des exposants et des dirigeants de la Chambre de Commerce franco tchèque (M. Chapat, Président, et M. Hubata, Directeur) étaient également présents les représentants de l’Ambassade de France (M. Gallissaires, directeur de la Mission Economique Ubifrance, et ses collaborateurs, ainsi que M. Waller, Conseiller économique adjoint), le nouveau CEO de la Komercni Banka (M. Bonnet), ainsi que les membres des médias. Au cours d’un point presse, M. Hubata a rappelé que les implantations françaises sont au nombre de 450 et que, si l’on n’attend pas de nouvelle industrie française d’envergure, en revanche il y a un bon courant d’arrivée de PME, une dizaine dans les prochains mois.

Dernière modification : 24/09/2013

Haut de page