Remise des insignes de chevalier dans l’ordre des Palmes académiques à Markéta Šafránková (26 novembre 2015) [cs]

Madame Šafránková,

Vous êtes souvent venue, au Palais Buquoy avec vos élèves de la Zakladni skola Brana Jazyku ou avec vos collègues et amies, membres de la SUF (Sdružení učitelů francouzštiny) pour des évènements en lien avec la langue française et la Francophonie.

Aujourd’hui vous êtes à l’honneur dans cette ambassade qui vous est familière, entourée de vos proches et de vos collègues, pour votre réception de l’insigne de chevalier dans l’ordre des palmes académiques.

Cette distinction récompense votre engagement d’enseignante de français, votre action de promotion de la Francophonie et à la présidence de la SUF.

Diplômée de l’Université Charles de Prague en éducation physique et en géographie, en 1985, vous débutez une carrière à l’Ecole élémentaire, « Brána jazyků », spécialisée dans les langues étrangères. Votre école « La Porte des langues » évoque l’ouverture au monde, que la pratique des langues vivantes offre aux élèves, dès leur plus jeune âge.

Je tiens, tout particulièrement, à saluer la présence, à vos côtés, de Monsieur Petr Tlusty, votre proviseur, qui soutient, au sein de son établissement, vos actions pédagogiques et celles de vos collègues, en faveur de la langue française.

Votre engagement dans la pédagogie du français date de la Révolution de Velours puisque, en 1990, vous décidez de compléter votre connaissance initiale du français par une formation théorique et académique à la Faculté de pédagogie de l’Université Charles, où vous obtenez en 1994 votre maîtrise en pédagogie de la langue et de la littérature françaises afin d’enseigner le français, auquel vous étiez très attachée depuis vos années de collège.

Dois-je rappeler que votre parcours personnel et professionnel est indissociable de la Zakladni Skola Brana Jazyku ? En effet, avant de prodiguer à vos élèves un enseignement en géographie, en éducation physique et en français, vous avez, vous-même, été élève dans cette école pragoise renommée. L’année 2015 est d’ailleurs, pour vous, une année symbolique car vous venez de fêter votre 30ème année en tant qu’enseignante à Brana Jazyku.

Votre dynamisme d’enseignante et de coordinatrice pédagogique vous a amenée à organiser nombre de projets scolaires et périscolaires, dans lesquels la langue française a souvent eu une place privilégiée.

S’il ne fallait en citer qu’un, ce serait « Comenius – Vis ma vie », qui a initié une coopération exemplaire avec deux écoles européennes, en France (Pierrelatte), en Allemagne (Ebern), et qui a reçu label et financement européen.

Je voudrais également rappeler votre implication dans l’organisation d’échanges scolaires, votre attachement tout particulier pour la région nîmoise, que vous faites découvrir avec passion chaque année à vos élèves, votre implication dans la durée comme en témoigne les relations nourries depuis plus de 23 ans avec le collège Claude Debussy de Saint Germain-en-Laye.

Vous mettez à l’honneur la Francophonie en organisant la participation de vos élèves aux concours proposés par le Ministère tchèque de l’éducation nationale et par l’Institut français de Prague : les Olympiades du français et le concours de la Francophonie. Vos élèves vous le rendent bien, qui ont obtenus au titre de l’année 2015 les deux premiers prix aux Olympiades nationales ainsi que les deux premiers prix au concours d’écriture collective des Voyages en Francophonies et qui ont témoigné de leur pratique du français.

Vous avez en novembre 2013 succédé à la présidence de la SUF à Madame Helena Dleskova, à qui j’ai eu l’honneur de remettre en 2014 la même distinction que je vous remets aujourd’hui.

Association de professeurs de l’enseignement primaire, élémentaire et secondaire, la SUF forte de 450 membres est un partenaire privilégié de l’Institut français de Prague et contribue au rayonnement de la langue et de la culture française en République tchèque.

L’invitation qui vous est faite de rejoindre la plateforme numérique IF Professeurs en 2016 témoigne de l’importance que nous attachons à vos contributions et de notre souci de vous associer plus étroitement aux projets d’avenir promus par nos autorités. L’objectif est de permettre le travail en réseau des acteurs tchèques - le ministère tchèque de l’Education, son opérateur de formation continue, le NIDV, le département jeunesse de la TV tchèque – et des experts français dans les domaines de la pédagogie et du français langue étrangère.

Les membres de votre association et leurs élèves pourront, ainsi, être pleinement partie prenante aux nouvelles formes de coopération et de méthodologie qu’exige aujourd’hui la pratique des langues étrangères. Nous ne doutons pas que vous releviez le défi d’un environnement de l’apprentissage du français en pleine mutation.

Madame Šafránková, pour les actions qui sont les vôtres en faveur de la langue française et de la Francophonie, au nom du Ministre de l’Education Nationale, j’ai l’honneur de vous remettre l’insigne de Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques.

Dernière modification : 01/12/2015

Haut de page