Retour d’un canon perdu (Opava, 18 juillet 2016) [cs]

Le 18 juillet 2016, le Président du Conseil départemental de l’Eure, Sébastien Lecornu, et le Préfet Philippe Gustin se sont rendus à Opava (Moravie-Silésie), en compagnie de Denisa Pankova de l’Ambassade de France, à l’occasion de la remise officielle du canon Skoda L1 au Club de l’histoire militaire d’Opava – Milostovice.

De gauche à droite : M. Pavel Chraska du Club de l'histoire militaire d'Opava, M. Jaroslav Machovský, responsable des relations extérieures de la mairie d'Opava, M. Radim Křupala, Maire d'Opava, M. Vaclav Lebeda du Club de l'histoire militaire d'Opava, M. Sébastien Lecornu, Président du Conseil départemental de l'Eure, et Philippe Gustin, Préfet.
M. Sébastien Lecornu, Président du Conseil départemental de l'Eure, signant le livre d'or de la mairie d'Opava.
Bunker de Milostovice
Bunker de Milostovice
Canon Skoda L1
Bunker de Milostovice
Bunker de Milostovice

Ce canon fabriqué en Tchécoslovaquie en 1936 était initialement destiné pour les fortifications frontalières tchécoslovaques. Suite à l’accord de Munich (1938) et à l’annexion des Sudètes à l’Allemagne, l’équipement des forteresses a été utilisé par les nazis. Pendant la guerre, ce canon a été transporté en Normandie pour contribuer au « Mur de l’Atlantique » où il a servi contre les Alliés. Le canon est resté dans un bunker à Angoulins-sur-Mer jusqu’à cette année, où le Conseil départemental de l’Eure, son propriétaire, en a fait don au Club de l’histoire militaire d’Opava pour son musée dans un bunker à Milostovice.

Au cours du déplacement, les représentants de l’Eure ont rencontré le Maire d’Opava, Radim Křupala, Pavel Chraska et Vaclav Lebeda du Club de l’histoire militaire d’Opava et d’autres représentants de ces deux institutions. Ils ont participé à la cérémonie officielle de remise du canon dans le bunker à Milostovice et ont admiré les installations de ce bâtiment militaire historique.

Ils ont, ensemble, respecté à midi une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet à Nice.

Dernière modification : 21/07/2016

Haut de page